SOS Violences conjugales - Ecoute Brunehaut Lille 03 20 57 94 27 - Liévin 03 21 70 82 75
êtes vous victime de violences conjugales? êtes vous victime de violences conjugales? êtes vous victime de violences conjugales?
violences conjugales
  les formes de la violence
le cycle de la violence
Mythes ou réalités
les enfants exposés à la violence

que faire?
  Victimes
Témoins
Numéros utiles

vos droits
  Évolution des droits de la femme
Dénoncer les faits, se protéger (droit pénal)
Droit de la famille

écoute brunehaut, qui sommes nous?
  Nos missions
Les financeurs
Rapport d'activités

se documenter
  Enquêtes
Bibliographie
Actualités

nous contacter
évolution des droits de la femme

Témoins


Si vous êtes témoin de violences conjugales, la situation peut vous sembler incompréhensible voire illogique tant par la brutalité de l’auteur que par « l’acceptation » de la victime.

Ce que vous ressentez est normal. C’est la raison pour laquelle il est important de prendre contact avec les associations spécialisés. La violence conjugale est un processus extrêmement complexe qui engendre beaucoup d’interrogation :
« pourquoi une femme reste ? ». Mais pour une femme qui est victime, sortir des violences conjugales est un véritable parcours du combattant.

Votre aide est essentielle.

• Tout d’abord, il est important d’aider la victime à s’identifier en tant que telle (surtout si elle ne subit pas de violences physiques).

Ne surtout pas la juger. Evitez les phrases :
« Comment fais-tu pour supporter cela ? »
« Tu devrais partir »
« Moi ça fait longtemps que je serais parti »…

Ce genre de remarques auront tendance à culpabiliser la victime et du coup, à l’amener à se murer dans le silence. La victime de violences conjugales se sent alors isolée, incomprise, doutant de ses propres ressentis, renvoyée à une solitude qu’elle amplifie.

Ne pas la brusquer en voulant absolument être dans une perspective de solutions. Apportez-lui toute l’écoute dont elle aura besoin. Car déjà en parler représente un grand pas vers la libération. Il est essentiel d’aller à son rythme même si parfois cela peut paraître incompréhensible, la victime à parfois encore des sentiments amoureux envers son agresseur.

• Lui permettre de faire une analyse concrète de ce qu’elle ressent (amour, peur, emprise, culpabilité…).

Lui expliquer l’anormalité de la situation toujours sans jugement (cf ; cycle de la violence).

Lui proposer de l’accompagner dans une association spécialisée afin de lui offrir les plus grandes chances de s’en sortir.

Il est clair que l’on peut se sentir complètement démuni face à une situation de violences conjugales surtout quand il s’agit de proches. Il est alors très important de « déléguer » à des professionnels qui sauront lui apporter une aide objective et adaptée à sa situation car il est essentiel de souligner que chaque victime de violences conjugales est unique et donc nécessite un accompagnement unique.
découvrez nos actualités